Volontaire pour l'accompagnement d'un jeune lycéen

Petit guide destiné à ceux qui souhaiteraient accompagner un jeune lycéen.

En quoi cela consiste ?

Prendre rendez-vous avec le jeune, faire connaissance (prendre son numéro, l’adresse de son logement), établir une relation de confiance (rendez-vous réguliers pour faire le point sur ses réussites et difficultés scolaires) et assurer le suivi de sa scolarité.

Être l’interlocuteur privilégié de l’établissement scolaire

Vous donnerez votre numéro de téléphone et votre mail à l’établissement. En retour, vous devez obtenir de l’établissement un « code d’accès parent » pour pouvoir consulter le dossier du jeune.

Vous serez prévenu en cas d’accident, de maladie, d’absence/de retard du jeune, d’absence de professeur, d’infos diverses sur la vie de l’établissement (réunions…).

Vous aurez accès aux notes, aux appréciations et au dossier scolaire (bulletin, courriers divers…), à bien conserver.

Être le signataire des documents concernant la scolarité du jeune

Vous devrez justifier ses absences/retards et vérifier son carnet et tous les documents liés à sa scolarité (les signer).

Assurer une présence à côté du jeune lors des rendez-vous liés à sa scolarité et à son épanouissement

Remise des bulletins, réunions parents-professeurs et de projets classe. Rendez-vous avec les professeurs de telles ou telles disciplines en cas de difficulté(s) et avec le CPE (Conseiller Principale d'Éducation) en cas de difficultés dans la vie du jeune dans l’établissement. Rendez-vous avec l'AS (assistante sociale), le CPE ou la direction (s'il s'agit d'un établissement privé) pour faire le point sur la situation du jeune et demander de l’aide pour le paiement des frais liés à sa scolarité (transport, cantine, internat, fournitures, voyages scolaires…).

Demander de l’aide en cas de difficultés scolaires (dans l’établissement : tutorat de professeur, cours de FLE… ou à l’extérieur : aide de l’Ecole Hors les murs, d’un étudiant ou professeur bénévole de SAFE, accompagnement gratuit de la ville…).

Accompagner le jeune dans ses recherches de stages et son orientation

Prendre connaissance des périodes de stages, aider à la constitution d'un CV, de lettres de motivation. Aider à la recherche d'employeurs, d'associations ou autres pouvant être intéressés par les savoirs faire du jeune. Prendre rendez-vous avec la psychologue IEN (anciennement conseillère d’orientation) pour faire le point sur la filière du jeune, les poursuites d’études… et en cas de difficultés demander conseil pour une réorientation.

Safe Migrants Nantes dépend de votre soutien pour financer les accès aux soins et à l'éducation des sans-papiers. Faites un don →